Cáyoli, le Plan de Gestion des Espaces Naturels

Cáyoli, le Plan de Gestion des Espaces Naturels

Avec une circonscription portuaire de 8000 hectares au sein du Petit-Cul-de-Sac Marin, Guadeloupe Port Caraïbes dispose d’une responsabilité forte vis-à-vis de ce domaine naturel. A l’heure où l’écologie est une question centrale, l’autorité portuaire est devenue la première détentrice de données sur cet environnement qu’elle protège désormais dans le cadre de sa stratégie de développement durable pour les 15 prochaines années.

Le Plan de Gestion des Espaces Naturels nommé « Cáyoli » vise un juste équilibre entre développement économique et développement des fonctions écologiques, dans une approche intégrée d’aménageur et de gestionnaire des espaces portuaires, logistiques et naturels. Il vise à mettre en place une gestion plus durable et active des trois milieux les plus emblématiques de la circonscription portuaire que sont la mangrove, les récifs coralliens et les îlets. Ce plan d’actions sur le court, moyen et long terme, en faveur de la biodiversité, a pour objectif de protéger les milieux, favoriser l’augmentation de leur valeur écologique et développer les usages et les activités économiques durables en lien avec ces milieux.

 

Guadeloupe Port Caraïbes a alloué 6M€ à cette démarche innovante s’appliquant à trois secteurs géographiques : le Petit-Cul-de Sac Marin, Folle Anse à Marie-Galante et Basse-Terre. Depuis 2016, des actions de restauration de milieux ont commencé : pépinières de palétuviers, de coraux, restauration de zones de ponte de tortues marines, etc. D’autres actions restent à venir et portent sur l’aménagement des sites, leur équipement et le développement d’activités capables de garantir leur gestion durable telles que l’installation d’éco-mouillages, l’aménagement d’un sentier pédagogique sous-marin et l’installation de micro-habitats pour la faune marine.

Une large concertation avec les acteurs du secteur nous a permis de qualifier les enjeux environnementaux, sociaux et économiques du territoire afin de dégager les axes prioritaires de ce plan de gestion. Chaque action fera donc l’objet d’un suivi technique et scientifique afin d’évaluer son impact et qualifier sa valeur ajoutée écologique.

Pour toutes demandes d’informations complémentaires : environnement@port-guadeloupe.com