Nouvelles

La démarche environnementale du GPMG inspire la Caraïbe

Ce mardi 29 avril, une délégation de la Caribbean Shipping Association  a été accueillie lors d’un séminaire « Développement portuaire et préservation de l’espace maritime et de la biodiversité » organisé par l’UMEP (Union Maritime et Portuaire) au MACTe.

 

La Caribbean Shipping Association est une instance créée pour faciliter le développement d’une industrie du transport maritime efficace et viable dans la Caraïbe. Elle récompense également chaque année les ports les plus performants de la région, distinguant Guadeloupe Port Caraïbes notamment pour sa fiabilité et son attractivité.

L’objectif de ce séminaire était de partager l’expertise environnementale du Grand Port Maritime avec ses homologues caribéens. C’est dans ce cadre qu’une réflexion a été lancée autour de la création d’un « Award » qui récompenserait les meilleures pratiques liées au développement portuaire tout en préservant la biodiversité.

Investi dans une démarche écoresponsable conciliant croissance portuaire et protection de l’environnement, Guadeloupe Port Caraïbes fait figure de pionnier. A travers le projet Cáyoli, pierre angulaire de cette intégration transversale, le Port se place naturellement en qualité d’expert référent pour accompagner la CSA dans l’organisation de ce « Prix de la productivité et de la protection environnementale ».Une opportunité supplémentaire d’exporter  le savoir-faire guadeloupéen dans la Grande Caraibe et d’être un moteur de la transition écologique de ces territoires.

De gauche à droite : Yves SALAÜN (Président du Directoire GPMG), Jean-Michel JUMEZ (Sous-Préfet de Pointe-à-Pitre), Marie-Luce PENCHARD (Présidente du Conseil de Surveillance GPMG), Juan Carlos CROSTON (Président de la CSA), Louis-Joseph NEDAN (Président de l’UMEP Guadeloupe)